PRESSE

Le Benelli 828U Beccacia

07 août 2020
> Partager cet article       

En moins de 5 ans, Benelli a su se faire un nom dans le milieu du fusil superposé.

Après le Black et le Sporting, Benelli nous offre le Beccaccia.

Optimisé pour la mordorée, le Beccaccia est bien plus polyvalent qu’il n’y paraît !

 

L a chasse à la bécasse est captivante. Sa quête et son tir dans les sous-bois denses favorisent les fusils légers, maniables, rapides à l’épaule et bien équilibrés. Depuis quelque temps, les “bécassiers” se sont généralisés. Le 828U Beccaccia en est une version à la mode Benelli. Il se distingue des autres 828U par sa bascule à l’anodisation bronze vieilli, par ses canons de 61 cm et l’inscription 828U dorée sur la bascule. La tête de bécasse stylisée, sur la calotte, confi rme sa destination. Les bois sont en noyer turc. Un traitement au laser leur donne l’apparence d’un bois de grade plus élevé sans nuire à la solidité. La crosse de 365 mm est adaptée à une majorité de chasseurs particulièrement pour le tir “instinctif”, mais on peut la modifi er. La forme de la poignée pistolet ne change pas, comme la “quadrille” qui offre une excellente tenue sans agressivité pour la paume et permet d’ajuster facilement sa prise en main tout en restant effi cace sous la pluie. Le devant contribue aussi à cette effi cacité. Mes amis, à qui j’ai fait essayer le 828, plus affûtés que moi à la chasse des migrateurs Comme sur les autres 828U, nous retrouvons le système Progressive Comfort qui intègre un atténuateur de recul dans la crosse. Son principe repose sur un bloc de lamelles multicellulaires en élastomère terminé par la plaque de couche souple. Lors du tir, les lamelles s’écrasent en fonction des forces exercées, réduisent le choc à de l’épaule ainsi que le “saut” du fusil, améliorant vitesse et précision lorsqu’il faut doubler.

Le Benelli 828U Beccacia

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK