PRESSE

Carabine Sako S20 Hunter Flûtée Bronzée

26 août 2021
> Partager cet article       

Carabine Sako S20 Hunter Flûtée Bronzée

par Le chasseur Français

 

Cette nouvelle Sako S20 est l’héritière moderne et modulable (chasse ou tir) de l’excellente Sako 85 Hunter, qui a fait le bonheur des chasseurs européens par sa fabrication soignée et sa précision au tir. 

Chasser ou tirer avec précision ? Ainsi peut se ré­sumer le nouveau concept défini par la marque finlandaise Sako pour sa nouvelle carabine S20. Il s’agit d’une arme montée sur un long tablier en alliage d’aluminium (bedding), sur lequel peuvent se fixer deux crosses et deux devants, totalement différents mais inter­changeables. L’une est la Hunter, l’autre la Precision. On est loin de la classique Sako 85 Hunter, connue des chasseurs du monde entier pour sa simplicité mécanique depuis des lustres. Il faut en effet savoir que Sako a été créée en Finlande en 1921, au moment où le pays venait de lutter contre la Russie soviétique. L’État avait besoin de fusils pour le service militaire finlandais, et les premiers furent conçus par des armuriers installés à Helsinki. La Sako est alors devenue une institution du gouvernement, qui absorba plus tard les fabricants d’armes Tikka puis Valmet. Depuis cette époque, les carabines Sako ont une réputation enviée de qualité et de précision. Elles ne révo­lutionnent pas l’armurerie, mais offrent une robustesse et une fiabilité pratiquement illimitées dans le temps.
La S20 se mettrait­elle à bousculer les traditions ? Oui et non. Oui pour le prix de l’arme (1 799 €) et des accessoires, très abordables compte tenu de la qualité proposée. Oui pour le choix des nombreux calibres et des longueurs de canon qui sont associées (51 ou 61 cm). Oui pour la ligne nouvelle et sympathique. Oui pour la battue ou l’affût. Mais non pour le canon qui n’est pas interchangeable et pour son poids qui dépasse le rai­sonnable en chasse à l’approche ou en montagne. Et encore non pour le démontage qui n’est pas si aisé et demande de l’application, de la patience et une grande habitude des armes. Il est illusoire de vouloir démonter la S20 sur le terrain ou derrière le coffre d’une voiture. Pour la révolution, il faudra donc attendre un peu… –

 

 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK