PRESSE

Aimpoint Acro C-1

04 juin 2021
> Partager cet article       

Lorsqu’on est leader mondial dans un domaine technique il faut innover sans cesse car les moins inventifs, peu enclins à respecter les règles ou les brevets copient ce qu’ils sont incapables d’inventer. Dans le domaine de l’optique de combat et de chasse, Aimpoint est particulièrement confrontée au problème. Si les copies n’arrivent pas au niveau des originaux, les publicités mensongères induisent le consommateur en erreur. Fin 2018 Aimpoint a sorti un nouveau microviseur qui est arrivé sur le marché à la fin de l’été 2019. Malgré les aléas pandémiques et autres confinements j’ai pu le martyriser entre octobre 2019 et début décembre 2020.

Texte et photos : Dominique Czermann

Genèse et principe de conception

Aujourd’hui l’ar mement reste le même dans ses grands principes de fonc- tionnement qu’il y a 50 ans mais l’effort est mis sur la

visée simplifiée, optimisée afin d’obtenir un coup au but dès le premier tir. La guerre asymétrique, les missions de police impliquent un usage généralisé d’armes de poing de forte puissance voire d’armes automatiquestrès légères tirant vite. Ce matériel est diffi- cile à contrôler et exploiter avec précision, aussi, pour limiter les dommages collaté- raux la maîtrise de la visée reste le point le plus ardu à acquérir. Le tir dynamique de compétition et de loisir a montré la voie à suivre : l’aide à la visée grâce au viseur reflex point rouge.

On retiendra avec intérêt, que l’emploi des viseurs Aimpoint pour la première fois par les militaires, en 1991 lors de “ Desert Storm”, découlait de l’utilisation civile, chasse et tir, de ces matériels par des membres “ spécial forces US” chasseurs et tireurs.

Pour faire face au nouveau challenge qu’est l’emploi de viseurs sur des armes de poing à fort recul, Aimpoint a développé un microviseur de dimensions réduites, pouvant équiper les pistolets les plus puis- sants disponibles, en fait surtout ceux qui génèrent les plus fortes accélérations. Les chasseurs pensent que les cartouches magnum soumettent leurs armes et leurs 

optiques aux chocs les plus violents qui soient, mais il n’en est rien comparé aux armes de poing semi-automatique ou aux revolvers de gros calibre.

À titre d’exemple, un pistolet de type Glock de calibre 40 S&W tirant les charge- ments les plus vicieux subit une accéléra- tion de 6 000 g. Lorsque Aimpoint a com- mencé à plancher sur l’ACRO, le cahier des charges impliquait une résistance de 6 000 coups de 45 ACP et 9x19mm. Ils furent passés haut la main. Des utilisateurs profes- sionnels ont alors exigé que le viseur puisse encaisser 20 000 coups du plus puissant chargement de 40S&W, calibre qui gagne du terrain chez les spécialistes de la dernière

chance en raison de son efficacité termi- nale… Les Suédois se sont remis au boulot. Après de longs mois d’essais l’ACRO fut certifié pour le tir de 20 000 cartouches de calibre 40S&W.

Quel intérêt me direz-vous pour le chas- seur qui met 2 saisons à passer 20 car- touches de carabine ? C’est tout simple, celui de posséder un viseur qui résistera aux pires des mauvais traitements : chocs et vibrations en 4x4 sur les pistes, chutes, plus puissantes cartouches magnums dans des carabines de plus en plus légères poussées en avant par le marketing. Intérêt aussi pour l’utilisateur de “carabines africaines” de très gros calibre destinées à stopper les 

pachydermes. Sur ce type d’arme l’ACRO combine légèreté, volume réduit, facilité d’utilisation pour un tir plus précis, plus rapide qu’avec une visée fixe et une tenue au recul fiable et sûre.

Les fusils, tirant du 12/76 ou du 12/89, employés au grand gibier ou au vol avec des charges lourdes (jusqu’à 64 g) sont une abomination pour les optiques. Il suffit de traîner sur les forums et dans les stands pour voir une tendance émerger, visant à équi- per ce type d’arme d’une aide à la visée. Si les H1/H2 et S1 encaissent sans broncher, l’ACRO est encore plus résistant au recul violent et aux vibrations provoquées par les lourdes charges de grenaille, chevrotines ou de balles tout en offrant un encombrement moindre.

Présentation

Contrairement aux autres viseurs Aimpoint, de forme cylindrique, l’ACRO est de forme parallélépipédique. Par rapport aux micros-viseurs dérivés des Docteur Sight, l’ACRO est entièrement fermé pour une étanchéité et une solidité considérablement supé- rieure à ces derniers.

So n enco m bre m ent est ré duit : 47x30x30mm sans embase pour 60 g, batterie incluse. Conçu pour équiper des armes de poing portées dans un étui, il n’offre aucune aspérité importante puisque vis de réglage, commande d’intensité et conteneur à batterie sont inclus dans le 

corps du viseur. C’est le plus petit, le plus solide des micros-viseurs et il est entière- ment fermé.

Le corps réalisé en alliage aluminium à haute résistance reçoit une anodisation noire pour une solidité accrue et une grande résistance aux agents extérieurs et aux frot- tements. Le principe de base des Aimpoint est conservé avec le système à double len- tilles frontales qui annule la parallaxe et permet de tirer sans avoir besoin de centrer le point rouge dans la lentille. Ce principe permet de gagner les fractions de seconde qui séparent le loupé du trophée ou qui sau- veront la vie du professionnel.

L’intensité du point lumineux est ajus- table en 8 positions. Deux sont destinées à l’emploi avec intensificateur de lumière (au- torisé en Moselle depuis janvier 2020) et 6 pour utilisation normale. La dernière posi- tion à forte brillance est utile dans les zones d’intense luminosité.

L’ACRO est prévu pour fonctionner de

- 48° à +71 °C et par forte humidité : 95 % de +20 à +50 °C. Bien que rarement utile à la chasse l’ACRO peut passer de -48 à

+71 °C et continuer à fonctionner. Pour avoir réalisé certains tests avec un Aim- point H-2 et des clones de H-2 (matériel personnel) où les viseurs étaient soumis à une immersion dans 1,5 m d’eau à +25° après un choc thermique de -20 à +52 °C, je confirme que seul le vrai H-2 a survécu. Qui peut le plus peut le moins.

 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK