PRESSE

SAKO TRG 42

22 juillet 2020
> Partager cet article       

Le SAKO TRG 42 est l’une des références mondiales en matière de fusils de précision, elle équipe de nombreuses unités de l’armée et de la police. Par ailleurs, de nombreux tireurs longue dis-tance ont choisi le TRG 42 pour sa précision bien entendu, mais aussi pour sa robustesse, sa fiabilité et sa facilité d’entretien. En 2011, SAKO a introduit sur le marché un modèle TRG multi-ca-libre, il s’agissait du modèle M10 qui était, à la base, prévu pour répondre aux exigences d’un marché de l’USSOCOM. Le M10 disposait d’un nouveau châssis plus adapté et répondant à la demande des opérationnels. La conception et l’ergonomie du M10 allait-il rendre les modèles TRG 22/42 obsolètes, visible-ment non, car ces modèles sont restés au catalogue de SAKO. En 2018, SAKO introduit sur le mar-ché une nouvelle SAKO : le TRG 42 A1. Et en quoi le modèle A1 est-il différent de la TRG 42 ? Eh bien le TRG 42 A1 est un TRG 42 auquel on a intégré un châssis M10 tout simplement… enfin tout simplement, pas exactement, et nous allons vous expliquer pourquoi.


CARACTERISTIQUES

L’objectif de cet article est de vous présenter les caractéris-tiques du TRG 42 A1, sachant que le canon, l’action, le boîtier, la culasse et le chargeur sont identiques au TRG 42. Nous allons nous concentrer sur ce qui fait la différence entre l’ancien et le nouveau modèle de TRG. Pour information, le TRG 42 A1 com-plète la gamme des TRG, il ne remplace pas le modèle TRG que nous connaissons, et qui reste au catalogue, du moins pour l’ins-tant.Tous les composants sans exception du TRG 42 A1 sont fabriqués par SAKO, le fabricant finlandais souhaitant maîtriser la production complète de ses armes. La longueur de l’arme avec son cache flamme est de 125 cm, si vous utilisez la totalité de l’extension de la plaque de couche, la longueur passe à 130 cm. L’arme mesure 103 cm une fois la crosse repliée. Le poids de l’arme nue est de 5.88 kg, soit presque un kilo de plus que le TRG 42 de base, c’est beaucoup mais cela peut avoir aussi ses avantages. 


LE CANON
Le canon du TRG 42 A1 mesure 27 pouces , mais il existe dans le catalogue SAKO un TRG 42 A1 
avec un canon de 23.5 pouces. Le canon est chambré pour la .338 Lapua Magnum, le pas est de 1:10 pouce pour 4 rayures à droite. Le filetage permettant de visser le cache flamme ou un modérateur de son est au pas de M18x1. Sur le TRG 42 A1, pas le choix sur la finition du canon, il est phosphaté. Le frein de bouche 3 évents est idéal pour ce type de calibre.


LE BOÎTIER
C’est le boîtier du TRG 42, il est lui aussi phosphaté et sa couleur sombre tranche avec la couleur du châssis de couleur Desert Tan. C’est aussi ce qui différencie le TRG 42 A1 du M10, car celui-ci a un boîtier de la même couleur que son châssis. Sur le boîtier du TRG 42 A1, un rail aux normes OTAN NAR est fixé, celui-ci est penté à 30 MOA et va s’intégrer dans le nouveau châssis. Ce rail utilise les points d’attache du rail original du TRG 42.


LA CULASSE

C’est celle aussi du TRG 42. La longueur de la culasse est de 19 cm, forgée à froid, elle est extrêmement résistante. La tête de culasse intègre trois tenons de verrouillage et un double éjec-teur. La position armée du percuteur est facilement identifiable de jour comme de nuit. Il se pré-sente sous la forme d’un téton de couleur rouge qui apparaît à l’arrière du bloc de percussion lorsque le percuteur est armé, et disparaît lorsque le percuteur est au repos. Le bloc de percussion se démonte aisément. Un levier situé sur le côté droit du boîtier de culasse permet d’effectuer l’opération. Pour sortir la culasse une fois le levier actionné deux possibilités : soit vous déverrouillez la crosse en la positionnant per-pendiculairement au châssis et vous retirez la culasse, la crosse ainsi positionnée ne gêne pas le retrait de la culasse, soit vous ne déverrouillez pas la crosse mais vous bloquez l’appui joue sur sa position la plus haute, et vous sortez votre culasse sans toucher à la crosse. La culasse peut se démonter et remonter avec un outil spécifique. Cet outil est livré avec l’arme.La particularité de la culasse se situe au niveau du levier d’armement. Si, sur le TRG 42, le levier est droit, celui du TRG 42 A1 est directement emprunté au TRG M10. Pourquoi ? Parce que sa forme et son angle spécifique vont permettre de verrouiller la crosse du TRG 42 A1 sur le côté droit du fusil, chose qu’il aurait été impossible de faire si on avait gardé le levier d’armement du TRG 42. Autre avantage, une fois la crosse repliée sur le coté, il est impossible de manœuvrer la culasse ; celle-ci étant bloquée par la crosse. 

LE BLOC DETENTE

Le bloc détente du TRG 42 A1 est exactement le même que ce-lui du TRG 42, seule la queue de détente diffère de l’ensemble. La détente est entièrement réglable pour s’adapter à la morphologie de l’utilisateur. Le poids de détente est ajustable de 2.1 kilogrammes à 1.2 grammes. La détente est intégrée dans un bloc en aluminium, certains réglages peuvent nécessiter de démon-ter le bloc détente de l’arme. A l’avant du bloc détente et à l’intérieur du pontet, nous trou-vons le levier de sureté. J’aime bien son emplacement car il est facile à mettre en œuvre avec l’index. Une fois la sureté activée, il est impossible de manœuvrer la culasse.


LE CHARGEUR 

D’une capacité de 5 cartouches, c’est aussi celui du TRG 42, il n’est donc pas compatible avec la carabine M10. Pas de ressort, mais à l’intérieur du chargeur, on trouve une lame en acier qui pousse la planchette élévatrice. Son démontage est assez parti-culier et demande un peu de pra-tique ; car en effet, le chargeur ne possède pas de talon amovible.


LE CHASSIS

Nous passons maintenant aux parties de l’arme qui a permis au TRG 42 d’évoluer en TRG 42 A1. Ce châssis se monte bien en lieu et place de celui actuel du TRG 42. Seulement, ce n’est pas exactement du plug and playanglo-saxons. En effet, il faut passer par la case armurerie pour effectuer l’opération qui dure en moyenne 1h30. Tout cela pour dire que l’on pourrait imaginer transformer des TRG 42 actuelles en modèle A1. Il semble que SAKO ne souhaite pas pour l’instant distribuer des kits A1 sur le marché civil, mais bien des armes complètes.  A l’avant du châssis, le garde main couvre plus de la moitié du canon. Il se compose au-dessus d’un rail NAR compatible Pica-tinny penté à 30 MOA, il est le prolongement direct du rail monté sur le boîtier. On obtient un rail d’une longueur totale de 54 cm qui va permettre de monter une lunette, mais aussi un optique de nuit sur l’avant de la lunette. Aucune distorsion de l’image ne sera constatée au travers puisque toutes les optiques sont sur la même inclinaison. Sur le côté du garde main, nous trouvons des logements compatibles avec des systèmes d’attaches M-LOK. Ce système d’attaches est aussi présent sous le garde main, ce qui permet de monter un petit rail où on le souhaite afin de fixer un bipied.Le châssis proprement dit est intéressant à tout point de vue. A la jonction entre le dessous du garde main, on trouve une pièce en polymère qui permet d’assurer la prise en main de l’arme ; cette pièce quand on la démonte, révèle un petit  compartiment contenant un jeu de clés Torx. Seulement pour pouvoir la démonter, il faut utiliser la clé Torx logée dans la boule du levier d’armement !Le châssis est usiné pour rece-voir le chargeur du TRG 42, le puits de chargeur est solidaire du châssis et le levier de déverrouil-lage est spécifique à celui-ci. Le châssis du TRG 42 A1 a été pensé pour s’adapter à la morphologie du tireur, la poignée (celle du M10) est équipée de dos amovible permettant de l’ajuster aux dimensions de la main du tireur. Les inserts sont au nombre de trois. Pour changer le dos de la poignée, il suffit de dévisser légèrement la vis Torx T10 sous la poignée, sortir le dos, et choisir celui qui convient pour le monter à l’arrière de lapoignée. Au-dessus de la poi-gnée sur le châssis et au niveau du levier du bouton de déverrouil-lage de la crosse, nous trouvons un système d’attaches sangles qui accepte plusieurs types de crochets, y compris les modèle QD.  

 

Découvrez l'article complet ici :

 

 

 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK