PRESSE

ESPRIT Juxtaposé jaspé calibre 28

12 avril 2021
> Partager cet article       

Juxtaposé jaspé calibre 28 L’« Esprit » 

Aujourd’hui, celui qui souhaite s’équiper d’un fusil juxtaposé neuf sans trop dépenser n’a pas énormément de choix. Pour 1 000 €, il existe ceux de fabrication turque à bas prix qui ne sont pas toujours très attrayants. Vient ensuite pour 2 000 € ce fusil Esprit qui, pour cette somme raison-nable, vous fait basculer dans le monde de Franchi ayant au fil des siècles accumulé un long savoir-faire armurier. En montant en gamme, on trouve les autres italiens Fair et Rizzini pour environ 3 000 € et enfin les excellents Beretta, Chapuis Artisan et Zoli, dont les tarifs s’élèvent malheureusement assez rapidement.
Avec ce modèle Esprit, nous sommes loin des fusils de luxe ou de ceux à platines ; rappelons- le, cette arme reste une entrée de gamme. Pourtant, nous avons été surpris par la conception armurière intelligente et la qualité de fabrication très propre. Immédiatement, on remarque l’élégance et la finesse des canons, parfaitement dres-sés. Ils sont assemblés puis soudés en ber-ceau au niveau des crochets, une technique intermédiaire entre la frette, souvent dis-gracieuse du fait des soudures apparentes, et le montage monobloc, idéal mais trop onéreux. Cet assemblage en berceau affine les canons et leur donne de l’élégance. Par ailleurs, la bande plate et fine, légèrement fuyante et plongeante, est également origi-nale par sa texture mate dans le but d’éviter les reflets lors de la visée. C’est un petit plus. La bascule est tout en harmonie, arron-die, monobloc et réellement à l’échelle du calibre 28. Le jaspage est joliment exécuté, même sans gravure qui chargerait l’esthé-tique et n’aurait pas lieu d’être.


La crosse en noyer est à l’anglaise, tout comme sa plaque de couche orangée qui ap-porte une touche britannique à l’ensemble. Le noyer est de grade 2, un peu granuleux mais de qualité. Quelques passages d’huile de lin boucheront les pores, et la patine apparaîtra au fil du temps, à l’inverse des vernis qui eux se dégradent. Globalement, toute la fabrication est simple, intelligente et propre. Elle approche de la qualité des armes artisanales qui étaient anciennement proposées aux chasseurs français pour leurs juxtaposés.

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK