PRESSE

Carabine Tikka T3X lite veil widleand

25 août 2021
> Partager cet article       

Carabine Tikka T3X lite veil wideland

par Grand gibier

Voilà dejà quelques années que nous "pratiquons" la T3X avec bonheur, que ce soit en stand ou sur terrain... Cette nouvelle version camo, pour l'affût et l'approche, entérine tout le bien que nous pensons de cette carabine abordable.

Tikka avait déjà sorti une carabine Camo Stainless pour la T3X, mais là, elle se fend de trois nouvelles versions : Roughtech, Veil Alpine et Veil Wideland. Ces deux dernières se différen-cient par le dessin du camouflage imprimé sur la crosse, plus adaptée à la montagne pour la première et au milieu forestier pour la seconde. Sinon, la géométrie de cette crosse droite sans joue reste celle de la série Lite, assez symétrique pour convenir à un tireur gaucher. D’ailleurs, parmi la grande famille T3X (près de 40 versions), bon nombre de modèles sont également déclinés en version gau-cher… Quoi qu’il en soit, le dessin camo de cette Wideland est déjà une réussite esthétique, alliant efficacité et sobriété. Le grip de la poignée pistolet est  amovible et interchangeable pour s’ajuster à la mor-phologie et au tir. À noter qu’un ajout vissé sous la longuesse est aussi possible pour élargir le devant. Tous ces acces-soires sont cependant optionnels. Enfin, la plaque de couche noire de 25 mm est efficace, d’autant que le calibre de notre modèle n’est pas réputé « violent »…
Conçue pour crapahuter
La crosse synthétique en fibres de verre renforcées n’est pas le seul élément qui permet d’emporter cette carabine sur les terrains les plus difficiles… Le canon de 51 cm, martelé à froid et ici cannelé, a fait aussi l’objet d’un traitement Cerakote, qui lui confère une finition bronze discrète ainsi qu’une meilleure tenue aux agres-sions extérieures. Il est d’origine fourni avec un frein de bouche vissé sur son file-tage 5/8×24, ici remplacé par un réduc-teur de bruit, à notre sens plus utile sur les calibres « soft » que sont les .243 et .270, voire .308. Pour les .300 WM et 7 RM, le canon passe logiquement à 62 cm, et là, le frein de bouche peut se justifier… Pas de visée ouverte sur ce modèle, d’où l’obli-gation d’acquérir une lunette, de toute façon indispensable au vu de la finalité de l’arme. À cette fin, le boîtier est fraisé d’un rail 16  mm mais aussi de tarau-dages permettant la fixation d’un rail de ype  Picatinny ou Weaver. Le corps de la culasse est torsadé, ce qui, hormis l’aspect esthétique sympa, l’allège un peu… C’est une « deux tenons en tête » qui impose théoriquement une rotation de 90°, mais la géométrie du levier assure cette ouver-ture sur 70° par rapport à l’horizontale. Ce levier est « vitaminé » avec une boule synthétique noire rapportée qui facilite le rechargement avec des gants. On retrouve ce souci sur la semelle de la queue de détente en acier, qui est large et canne-lée. Le bloc détente directe reste réglable de 1 à 2 kg. La sécurité latérale bloque à la fois détente et culasse, mais ne possède hélas que deux positions. Le  chargeur synthétique amovible se dégage via un poussoir en avant du puits, bien protégé contre toute ouverture accidentelle. 
Au stand
Notre modèle en test était équipé d’une lunette Steiner Ranger 2,5-10×50 avec réti-cule 4A-I, bien en phase avec le budget et la fonction, et d’un réducteur de bruit manchonnable Ase Utra Radien, firme finlandaise connue pour le sérieux de sa fabrication et ses applications « pro ». L’en-semble reste maniable et équilibré du fait du canon assez court et d’un réducteur au poids contenu (285 g) malgré son volume. Le calibre .270 Win demeure toujours un excellent choix pour la chasse individuelle : efficace sur tous nos grands gibiers euro-péens, confortable au tir et précis. Nous avons tiré des Sako  Hammerhead de 10,1 g. L’action est fluide, la détente directe franche, mais pourra être encore affinée une fois l’arme bien en main… Au départ, le réducteur Ase joue parfaitement son rôle, tant d’un point de vue sonore (− 29 à − 31 dB) que d’un point de vue mécanique, où le recul et le relevé sont négligeables. De plus, la précision est au rendez-vous avec un remarquable groupement malgré des conditions météo peu propices… La T3X, sous toutes ses formes, reste avant tout un brillant succès pour la firme fin-landaise, et cette version  Wideland offre à tous les amateurs de chasses individuelles une carabine avec laquelle ils seront ins-tinctivement en phase pour se fondre dans la nature… 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

ici Contenu
ici bas
X
ici Contenu
ici bas
OK